Le Village du Partage

Marché de Noël de Strasbourg

Bonjour,

Voici Noël et, comme chaque année depuis sa création, durant 2 jours (1 en semaine, 1 en week end), notre association a été présente au Village du Partage, sis place Kleber à Strasbourg.

Le Village du Partage regroupe des petits chalets abritants des associations de solidarité. Il est situé sous le sapin, un arbre vénérable de 90 ans, de 30m de haut, magnifiquement décoré.

En tant que membre du collectif Humanis, nous bénéficions de la possibilité d'y tenir notre stand durant le temps de l'Avent.

Depuis 2015, le dispositif de sécurité, qui "boucle" le centre-ville, nous incite à limiter le volume des décorations et des marchandises nécessaires à notre stand. C'est pourquoi, début d'année, nous avons investi dans un "kakemono", un panneau étroit et haut à dérouler, facile à transporter et à installer.

Le nouveau règlement, visant à uniformiser la décoration extérieur des différents chalets, nous interdisant le déploiement du drapeau Népalais, la décoration s'est limitée au kakemono et à une guirlande de drapeaux de prière, placés à l'intérieur du chalet.

L'artisanat, composé essentiellement de bonnets, de chaussons et d'écharpes, tenait dans un grand sac. C'est dire que deux personnes pouvaient sans difficulté trimballer le tout, à pied, sur 1 ou 2 kilomètres.

Le mouvement social dit "des gilets jaunes", source de quelques accidents mortels et de saccages sporadiques fortement médiatisés, ainsi que l'irruption de la sauvagerie aveugle lors de l'attentat du 11/12/2018, alourdirent notablement l'ambiance.

Notre première permanence se tint le samedi 1er Décembre, par temps frais mais finalement sec, tandis que la 2ème eu lieu le jeudi 20 Décembre par temps anormalement doux, mais plus humide.

Comme les autres années, et même après le 11 Décembre, la fréquentation du centre ville était importante. Outre les touristes venus visiter le marché de Noël, de nombreux Strasbourgeois étaient là pour déposer des bougies parmi les roses et les couronnes disposées aux pieds de la statue du Général Kleber en hommage aux victimes de l'attentat.

Ne proposant pas de vin chaud, notre stand était plutôt calme. Néanmoins nous fîmes quelques affaires et nous discutâmes avec les personnes intéressées par le Népal ou le projet.

Enfin c'est avec joie que nous retrouvâmes le Père Noël, en bonne forme, toujours amateur de notre thé Népalais !"

 

Pour AFPN,

Françoise

 

Le programme